LETTRES D'INFORMATION

Lettre d'information n°15 - OCTOBRE 2020

Edito

 

Alors que les collectivités doivent renforcer leur autonomie financière, le mobilier urbain apparaît comme un levier de ressource complémentaire. Créés initialement pour répondre à un besoin d’information locale, les Mobiliers Urbains Plans d’Informations (MUPI) présentent désormais également un caractère publicitaire. En 2019, les affichages publicitaires sur mobilier urbain (panneaux et abribus) ont ainsi généré en France 400 millions d’euros de chiffre d’affaires (source : BUMP).

 

Pour accompagner cette nouvelle dimension financière du mobilier urbain, le cadre juridique a récemment évolué. En 2018, le Conseil d’Etat a permis de qualifier les contrats de mobilier urbain en concession. L’opérateur doit alors supporter un risque substantiel d’exploitation tiré de ses recettes publicitaires en lien avec l’exploitation du mobilier urbain.

 

Aujourd’hui, comment élaborer un contrat de mobilier urbain avec une valorisation financière adaptée aux caractéristiques territoriales ? Nous partageons ici notre retour d’expérience issu de récentes missions de conseil.

Vous souhaitant une très bonne lecture,

L’équipe d’ADEXEL

Lire la suite de la newsletter en cliquant ici.

Pour vous abonner à notre lettre d'information, envoyez un mail à l'adresse suivante :